10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 08:26

Hier, dimanche de la Pentecôte, je suis allée à Saint-Sulpice pour la messe délocalisée de

Notre-Dame (une bonne nouvelle vue hier soir sur un bandeau télévisé: le parvis de la cathédrale

pourrait être accessible dès la semaine prochaine, selon la mairie du 4è arrondissement).

Je suis arrivée sur le parvis de l'église alors que les cloches sonnaient encore.

 


L'église Saint-Sulpice était entourée d'un marché aux livres, qui s'étendait largement sur le parvis, laissant

une petite place aux fidèles pour entrer. A l'intérieur de l'église, de nombreuses chaises avaient été

déployées. Cependant, les écrans de télévision, qui, à Notre-Dame, permettent de voir la cérémonie même

derrière un pilier majestueux, ont vraisemblablement péri dans l'incendie. Des places latérales de Saint-Sulpice,

on entendait bien, mais on ne voyait pas. La Maîtrise de Notre-Dame avait réuni ses talents pour illuminer

la solennité de la Pentecôte de chants grégoriens, de polyphonies classiques,et de psaumes

harmonisés chantés aussi par l'assemblée.La messe était diffusée en direct par la télévision KTO.

 


C'est le Livre des apôtres qui décrivait le plus visuellement l'arrivée de l'Esprit saint en langues de feu

sur les hommes, qui tout à coup, comprenaient toutes les langues parlées autour d'eux. Parthes,

Mèdes, Mésopotamiens, Phrygiens, Egyptiens, Lybiens, Romains, Juifs, Crétois, Arabes, tous

devenaient compréhensibles à tous... (cette énumération me rappela étrangement le cortège de versions

linguistiques disponibles sur les sites européens, afin que chacun puisse comprendre l'organisation de tous,

allégorie moderne de l'Esprit). Dans l'Evangile selon Jean, l'Esprit saint est un Défenseur des

hommes, qui remplace Jésus, le Fils, au nom du Père, Dieu. Nous avons donc hier soir reçu

l'Esprit de la Trinité, en partage. Il y eut un très beau "Veni Sancte Spiritus" interprété par les

voix masculines de l'Ensemble vocal de Notre-dame (à l'oreille).

 



Cette messe était une messe joyeuse et brillante, la première de cette sorte depuis l'incendie

de Notre-Dame, dont presque tous les clercs et beaucoup de fidèles étaient là. Je reconnus alentour

plusieurs personnes que je croisais les dimanches matins à Notre-Dame. Le messe s'est terminée par le

Regina caeli, antienne mariale dédiée à la quatrième personne de la Trinité, celle qui, avec les pompiers

et les chants à elle dédiés des personnes groupées sur les quais, ont, ce 15 avril 2019, sauvé la cathédrale vénérable

de la destruction. Merci encore.Nous sommes ressortis de l'église Saint-Sulpice un peu avant 20h.

Une annonce pour finir cet article:la Maîtrise de Notre-Dame de Paris donnera un concert de chant vocal polyphonique

en l'église Saint-Eustache, mardi 11 juin à 20h30, sous la direction de Sylvain Dieudonné, et d''Emilie Fleury.

 

Merci à depositphotos pour la vue aérienne ci-dessus de Saint-Sulpice

 

J'ai fait un petit tour dans le marché aux livres du parvis de Saint-Sulpice, avant de partir, par curiosité,

mais, constatant que je marchais assez mal, j'ai préféré rentrer rapidement.



Sylvie, blogmestre

 

PS: cela fait deux heures que je tente de télécharger un éditeur d'images... en vain, et subitement, après

publication de cet article avec images non traitées, le téléchargement du logiciel s'effectue sans difficulté...

Vade retro, barbouzes! (qui ont aussi cassé la serrure de ma porte, j'ai failli ne pas pouvoir sortir hier)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche